Demandez votre abonnement gratuit d'un mois !

PJLOA : « Avec ce Premier ministre ou un autre, les questions demeureront » (Arnaud Rousseau, FNSEA)

News Tank Agro - Paris - Actualité n°328263 - Publié le 13/06/2024 à 14:00
- +
©        D.R.
Arnaud Rousseau - ©        D.R.

« Si jamais le RN Rassemblement national arrive au pouvoir, nous aurons des sujets concernant l’agriculture, notamment les échanges commerciaux internationaux et les relations avec l’UE, sur lesquels je ne connais pas leur doctrine. Si demain Jordan Bardella est Premier Ministre, les premières questions que je lui poserai seront : quelle est sa vision de l'économie agricole ? Quelle est sa vision sur les échanges de denrées agricoles arrivant ou partant de France ? Quelle est sa vision sur l’impact de la France en Europe ? Tout le monde a oublié que nous étions sur un sujet européen et ma préoccupation du moment est de savoir qui choisira le commissaire européen. Jordan Bardella, le Président de la République, ou les deux ? », déclare à News tank Arnaud Rousseau Membre du conseil d’administration @ Crédit Agricole SA • Président @ Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) • Maire @ Mairie de Trocy-en-Multien
, président de la FNSEA Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles , le 12/06/2024, après la dissolution de l’Assemblée nationale et la tenue de nouvelles élections législatives le 30/06 et le 07/07.

« À la FNSEA • Organisation patronale de la profession agricole• Création : 1946• Missions :- Permettre aux agriculteurs et aux agricultrices de vivre dignement de leur métier et de moderniser leurs… , nous avons la même position : nous sommes un corps intermédiaire qui discute avec les gouvernements que les Français ont élu démocratiquement. Si le RN est porté au Gouvernement et décide de mettre de côté le PJLOA Projet de loi d’orientation agricole , qu’il n’a pas voté, les problèmes que soulève cette loi demeurent : la compétitivité, l’installation/transmission, la simplification des entreprises. J’observerai ce qu’ils proposeront à ce moment. Il y a, d’un côté, être dans l’opposition et, dans l’autre, être à la manœuvre », indique le dirigeant syndical.


« Plus d’incertitudes si le RN arrive au Gouvernement »

  • « La FNSEA n’est pas un syndicat politique mais un syndicat professionnel. Nous parlons avec tous les représentants élus du peuple. À ce titre, j’ai rencontré, au moment du SIA Salon international de l’agriculture , Jordan Bardella, Marine Le Pen, comme j’ai rencontré des représentants de LFI La France Insoumise et d'EELV Europe Ecologie Les Verts . Je discuterai avec le futur gouvernement des mêmes choses discutées avec l’ancien. Les sujets sont toujours sur la table. Avec ce Premier ministre ou un autre demain, les questions demeureront. Il ne faut pas penser que l’arrivée de tel ou tel Premier Ministre, quelle qu’en soit la couleur politique, répondrait aux interrogations du monde agricole.
  • Concernant le RN, il y a plus d’incertitudes car c’est un parti qui n’a jamais gouverné et on ne voit pas bien, sur le volet agricole, quelle est la mise en route de leur programme.
  • Notre volonté demeure de voir une remise en cause du Green Deal et de son volet décroissant, de réaffirmer la souveraineté alimentaire nationale, d’attirer de nouveaux talents pour le renouvellement des générations… C’est le projet pour lequel j’ai été élu à la FNSEA et que je continuerai à porter. »

PJLOA : « Que ce texte passe ou non, on ne passera pas à côté de cette loi »

  • Sur l’arrêt du parcours législatif du PJLOA : « Il y a un côté déceptif, c’est sûr, quand vous faites travailler des gens pendant 4-5 mois, jour et nuit, et que tout à coup, tout est suspendu… Maintenant, la loi peut tout à fait reprendre sa marche en avant au Sénat, en juillet. Que ce texte passe ou non, on ne passera pas à côté de cette loi.
  • Je ne suis pas attaché à un mot en particulier, mais à une vision politique : est-ce qu’on réaffirme la souveraineté alimentaire ? Est-ce qu’on réaffirme que l’agriculture est d’intérêt général majeur ? Est-ce qu’on réaffirme la nécessité d’une simplification du métier ? Est-ce qu’on est capable d’avancer sur le stockage de l’eau, sur les ICPE installations classées pour la protection de l’environnement  ? Ce dialogue, je l’ai porté avec Gabriel Attal ; je le porterai demain avec Jordan Bardella ou quelqu’un d’autre. »

Aides non versées : « Une administration complètement décorrélée des réalités »

  • « Ce que me demandent les adhérents en ce moment, c’est quand recevront-ils les MAE Mesures Agro Environnementales et les aides à l’agriculture biologique ? Certains ont déposé leur dossier le 15/05/2023, il y a plus d’un an. On a une administration complètement décorrélée des réalités : quelqu’un accepterait-il de ne pas être payé de ce qui lui a été promis ? Le Premier ministre avait annoncé un paiement au 15/03, ensuite on nous a dit que cela ne concernerait que les aides de base et pas le reste. Maintenant, on nous annonce le 30/06 : je vous dis que le 30/06, ce ne sera pas plus payé.
  • Nous avons annoncé de nouvelles manifestations dès la semaine prochaine. Nous avions lancé un ultimatum au Gouvernement, avant les élections européennes. Le fait que les paysans râlent car ils ne sont pas payés, ce n’est pas nouveau, et la dissolution de l’Assemblée nationale n’a pas changé l’affaire. »

Arnaud Rousseau


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Crédit Agricole SA
Membre du conseil d’administration
Mairie de Trocy-en-Multien
Maire
Avril Gestion
Président du conseil d’administration
Fédération française des producteurs d’oléagineux et protéagineux
Administrateur
Exploitation familiale de Trocy-en-Multien
Dirigeant

Établissement & diplôme

EBS Paris (European Business School Paris)
Dîplome d'école de commerce

Fiche n° 51333, créée le 11/04/2024 à 11:43 - MàJ le 13/06/2024 à 12:29

Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA)

• Organisation patronale de la profession agricole
• Création  : 1946
Missions  :
- Permettre aux agriculteurs et aux agricultrices de vivre dignement de leur métier et de moderniser leurs exploitations en se battant pour des prix rémunérateurs, une équivalence des normes et un fonctionnement plus juste de la chaîne alimentaire ;
- Faire reconnaître les atouts de l’agriculture française, diverse et plurielle, et de notre modèle d’exploitations familiales ;
- Accroître la compétitivité de notre agriculture et la résilience de nos exploitations confrontées à des aléas qui se multiplient ;
- Renforcer la performance économique, sociale et environnementale de nos exploitations pour répondre toujours mieux aux attentes des agriculteurs et des citoyens ;
- Garantir une égalité des chances pour les agriculteurs à travers le maintien de services en milieu rural ou des retraites dignes ;
- Relever les nouveaux défis de l’agriculture : adaptation au changement climatique, production d’énergies renouvelables, agriculture de précision, révolution du numérique, etc.
Effectif  : 212 000 adhérents
Implantation  : France
Président  : Arnaud Rousseau (depuis 2023)
Contact  : Antoine Giacomazzo
• Tél. : 07 78 11 69 86



Catégorie : Syndicats


Adresse du siège

11 rue de La Baume
75008 Paris France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 15537, créée le 29/03/2024 à 14:34 - MàJ le 16/07/2024 à 16:39

©        D.R.
Arnaud Rousseau - ©        D.R.